Cameroun Horizon
ADAMAOUA   -  N’GAOUNDERE
 

 

 

 

C’est en  train couchette que nous parvenons sur les Hauts Plateaux de l’Adamaoua. 
Au petit matin nous voyons défiler de nouveaux paysages, loin de la forêt équatoriale,
nous avons traversé une forêt moins dense puis une savane arbustive parsemée
de petits villages aux toits de paille coniques.
La ville de N’Gaoundere a été fondée au 19 ème siècle par les guerriers peuhls venus
du Fouta Djalon,  islamisant les populations autochtones sur leur passage.
Le Lamido , à la fois chef temporel et religieux y dirige la communauté musulmane.
Nous visiterons son palais dont certaines parties datent de la création de la ville
et nous découvrirons cette culture traditionnelle très particulière..
Le Plateau de l’Adamaoua culmine à 1 300 m d’altitude, sur la ligne de partage des eaux
entre la Benoue qui prend la direction du Nord avant de rejoindre le fleuve Niger et la Sanaga
( Djerem à ce niveau ) qui se dirige vers le sud et est alimenté par l’impétueuse  Vina.
Région volcanique, on y trouve de nombreux lacs de cratères dont les lacs Tison, Wakwa,
N’gaoundaba et des chutes d’eau dont le Tello et la Vina.

Protégée  par le Mt N’Gaoundéré,« la montagne du nombril » en foulfoulde, 
la ville s'étale sur les collines avoisinantes


Galerie photos
Amadoua N'Gaoundéré