Cameroun Horizon
Mont Cameroun Limbe
 

 

 

 

Enjambons  le fleuve Wouri  qui  partage la ville de Douala en deux et après avoir traversé
les faubourgs industriels, nous nous rendons  vers les régions de l’Ouest.
La route serpente à travers les plantations de palmiers à huile, d’hévéa et de bananiers
pour arriver sur les rives du fleuve Mungo aux portes  du territoire  anglophone du Cameroun.
Ici pas de repos pour les infatigables ramasseurs de sable qui draguent le fleuve à bord de pirogues.
Par temps clair le  Mt Cameroun ( Le Fako )apparait à l’horizon dans toute sa majesté.
Nous sommes à quelques kilomètres  de la ville de Buéa sur le flanc ouest du Fako, ville  dont les allemands avaient fait leur capitale. Ils y ont laissé quelques traces architecturales  dont le Palais du Gouverneur
et des bâtiments  administratifs. Chaque année le Fako nommé aussi« le Char des Dieux »  attire
les athlètes du monde entier pour  en faire l’ascension dans une course à pied effrénée.
A flanc de montagne une immense plantation de thé se prélasse dans les vallons et par une
piste tortueuse nous découvrirons le village de Bojongo et son église construite par les prêtres  
allemands sur un éperon rocheux  dominant la baie de Limbe.
Dévalons la pente pour découvrir Limbe et ses plages de sable brun couleur crème au chocolat fruit
de l’érosion des coulées de lave du volcandont les réveils, espacés et peu dévastateurs alimentent les
conversations. Cormorans, aigrettes blanches, martin-pêcheurs  pie ou géants  en peuplent  les abords.
Avant de continuer notre périple une visite au petit port de pèche s’impose. Puis notre attention sera retenue
par le superbe jardin botanique  au milieu duquel court un torrent tourbillonnant aux eaux claires et le
jardin des primates qui recueille des chimpanzés et des gorilles orphelins.

 

 

 

Galerie photos
Mont Cameroun
Limbe